Mon papé, ce héros

Aujourd’hui nous avons accompagné avec beaucoup de peine mon grand-père dans sa dernière demeure. Je ne suis pas ce que l’on peut appeler « croyante » mais j’ai trouvé la cérémonie belle même si j’avais du mal à tout comprendre (le chagrin y faisant pour beaucoup). Je crois bien que l’une de mes plus grandes peines sera de ne pas avoir pu le revoir une dernière fois, et qu’il n’ait pas connu son arrière petite-fille. Mais il sera à tout jamais dans nos coeurs, dans nos souvenirs, notre mémoire, et grandira dans la sienne.

Mon papé était mineur de profession. Un métier lourd et pénible. Mais son métier bien qu’extrêmement pénible était peut-être moins douloureux que les évènements qui marquèrent sa vie. Il vit mourir 2 de ses enfants. Sa fille à l’âge de 16 ans, et son fils plus tardivement (mon tonton avait une cinquantaine d’années lorsqu’il nous a quitté). Il lui restait encore mon papa, qui veilla sur lui à son tour.

Mon grand-père était un grand homme, et un homme entêté. Il ne voulait pas se résigner à accepter des aides, pourtant je vous assure qu’il en aurait eu grand besoin. Outre ses propres problèmes de santé très conséquents, il choisit d’accompagner ma mamée dans sa maladie. C’était un homme courageux.

Il aimait la vie, c’était un bon vivant. Quand j’étais une enfant (et il les avait déjà avant), mon papé élevait des chèvres. Il en était fier je crois bien, et cela restera toujours un très bon souvenir pour moi. Blanche, Rosetta (la plus terrible), Caroline,… ses belles biquettes. Mais sa vie c’était aussi son jardin et potager. S’occuper de ses oliviers, en tirer son huile, travailler ses vignes, faire son vin, planter moults fruits et légumes mais aussi un jardin d’ornement. De belles roses, des camélias, des iris, des glaïeuls,…

Je n’ai certainement pas la main aussi verte que lui et j’aurais eu grand besoin de ses conseils, mais j’espère apprendre et inculquer ces valeurs à ma fille, pour qu’il soit fier de moi, de nous.

Papé, nous ne t’oublierons jamais…

Publicités

Une réflexion sur “Mon papé, ce héros

  1. Je viens de me rendre compte que je n’avais pas de manifestations de ta part depuis le déménagement de mon blog… Et je tombe sur ce billet!
    C’est très difficile… J’espère que tu te portes bien et que ta rencontre avec ton bébé a été fabuleuse et réconfortante!
    A bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s